FédérationRecherche3C Fédération3C

03/04/2018 - 1 Poste d'ingénieur de recherche - CONCOURS ITRF 2018

 

Un poste d'ingénieur de recherche (Ingénieur-e biologiste en analyse de donnée) est ouvert au concours externe à la Fédération.

Le poste est publié le 3 Avril et la date limite pour candidater est le 27 avril.

Plus de détails dans le document joint ou en nous contactant :
Etienne Save, etienne.save@univ-amu.fr
Xavier Alario, francois-xavier.alario@univ-amu.fr

10/01/2018 - LNC - 5ème édition du Forum du CNRS

Après 2013 et 2015, la cinquième édition du Forum du CNRS a eu lieu le 25 et 26 novembre dernier à Paris. Une centaine de chercheurs, venus de toute la France, ont présenté les grandes découvertes de l’année, échangé avec le public sur les applications de demain et débattu sur de grandes problématiques et sujets de société.

Jean-Luc Velay et Jérémy Danna y ont présenté leurs travaux sur la sonification de l’écriture manuscrite dans la présentation « L’écriture bientôt audible »

A cette occasion, Jean-Luc Velay a participé au grand début sur « Les mécanismes de l’apprentissage bientôt dévoilés ».

 Distinctions :

Toutes nos félicitations à Francesca Sargolini qui obtient la médaille de bronze du CNRS pour l’année 2017. voir article sur le site de la Fondation Fyssen

 

 Article à la une - Focus (liste complète ici)

Richard JC, Ambroggi F, Janak PH and Fields HL (2016). Ventral Pallidum Neurons Encode Incentive Value and Promote Cue-Elicited Instrumental Actions. Neuron : 90, 1165-1173.
 

 Publications récentes - Recent papers

Questienne, L., Atas, A., Burle, B., Gevers, W. (2017). Objectifying the Subjective : Building Blocks of Metacognitive Experiences in Conflict Tasks Journal of Experimental Psychology : General : in press

Casini L, Pech-Georgel C, Ziegler J (2017). It’s about time : revisiting temporal processing deficits in dyslexia. Developmental Science : in press

Fontan A, Cignetti F, Nazarian B, Anton JL, Vaugoyeau M, Assaiante C (2017). How does the body representation system develop in the human brain. Developmental Cognitive Neuroscience : in press.

Jacob PY, Gordillo-Salas M, Facchini J, Poucet B, Save E & Sargolini F (2017). Medial entorhinal cortex and medial septum contribute to self-motion-based linear distance estimation. Brain Structure and Function : DOI 10.1007/s00429-017-1368.

Danna J, Velay J-L (2017). Handwriting movement sonification : why and how ? IEEE Transactions on Human-Machine Systems : sous presse.

22/12/2017 - LNIA - Estelle Nakul reçoit le Prix Jeune chercheur de la SOFPEL

LNIAEn décembre 2017, Estelle Nakul a reçu le prix jeune chercheur de la Société Francophone Posture Equilibre et Locomotion (SOFPEL).

La SOFPEL est une association qui stimule et relie de nombreux intervenants issus des communautés scientifiques, médicales ou paramédicales, et technologiques francophones s’intéressant à la posture, à l’équilibre et à la locomotion.Depuis 2002, le Prix Recherche – Jeune Chercheur récompense un candidat ayant effectué des travaux de recherche et présentant un projet ambitieux.

12/01/2017 - LNC - Boris Burle - La vertu des erreurs à Avignon

Boris Burle est directeur de recherche CNRS, laboratoire de neurosciences cognitives à l'université d'Aix-Marseille. A Avignon où Sciences et Avenir l'a rencontré, il explique : "Nous avons démontré qu'il existe deux mécanismes de contrôle cognitif pour contrôler nos actions et nous rendre compte de nos erreurs et les corriger. Les travaux récents en neurosciences cognitives permettent une meilleure compréhension des mécanismes de détection dans le cerveau."

 

 

06/11/2017 - LPC - Prix Paoletti decerné à Adrien Meguerditchian

PaolettiCette année, le prix a été décerné par Catherine Jessus, directrice de l’INSB, à Leïla Perié et Adrien Meguerditchian. Deux jeunes talents dont les recherches portent sur l'immuno-hématologie et la psychologie cognitive (lien) Claude Paoletti, ancien directeur du département des sciences de la vie du CNRS, a pris de nombreuses initiatives pour soutenir les jeunes chercheurs. Ses amis ont créé un prix à sa mémoire et sa pérennité est assurée par l’Institut des sciences biologiques du CNRS.

06/10/2017 - LPC - Interspecific Behavioural Synchronization

Cette expérience montre d’une part que le maître agit comme un attracteur pour le chien, comme c’est le cas de la mère pour son bébé. Mais surtout, elle indique un processus commun entre les canidés et les humains, et qui est à l’œuvre entre eux : la synchronisation comportementale du chien sur l’humain, en l’occurrence son maitre, avec l’affiliation existante entre cette paire d’individus.

Ces résultats suggèrent qu’il y a une pression de sélection convergente sur les deux espèces, qui vivent dans le même environnement, qui coopèrent, expliquant ainsi l’existence de la synchronisation comportementale. Auprès des humains, les chiens ont donc évolué de telle manière à développer des compétences et processus sociaux s’apparentant à ceux des bébés vis-à-vis de leur mère, à l’instar de la communication référentielle chez le chien s’apparentant à celle du bébé de 1.5 ans.

24/11/2017 - séminaire de Clive D.L. Wynne

La Fédération a le plaisir de vous convier à assister au séminaire de Clive D.L. Wynne, le 24 Novembre à 11h en Salle des Voûtes.

Un accueil café-viennoiseries vous sera proposé.

Merci donc de bien vouloir vous inscrire : avant le 15 Novembre - sandrine.basques@univ-amu.fr

 Dog Olfactory Learning and Cognition
 Clive D. L. Wynne, Ph.D., Pr.
 Arizona State University

Clive Wynne is Professor of Psychology and director of the Canine Science Collaboratory at the Department of Psychology, Arizona State University in Tempe, Arizona, and Director of Research at Wolf Park, Indiana.
He was educated at University College London and Edinburgh University in Scotland and has studied animal behavior in Britain, Germany, the U.S. and Australia in species ranging from pigeons to dunnarts (a mouse-sized marsupial). Several years ago, he founded the Canine Cognition and Behavior Lab dedicated to understanding the behavior of dogs and their wild relatives with the aim of improving the relationship between people and dogs. His research recently focused on dog social cognition and on the cognition of smell. As well as numerous scientific papers, he has also written for Psychology Today, American Scientist, the New York Times, and other outlets. He has been editor in chief of Behavioural Processes. His most recent books are “Animal Cognition: Evolution, Behavior and Cognition” and the provocative “Do Animals Think?”.
 
 
Odor perception is one of the most complex forms of perceptual behavior. Although relatively under-developed in our own species, it is the most developed sense in canines, and therefore dogs are an excellent species in which to study basic processes of smell cognition and learning. In this talk I will review what is known about the capacity and limitations of dog olfactory learning.
Dogs inherited their sensitive noses from their ancestors, wolves, which use their noses to find prey and communicate with each other. Trained detection dogs are called upon to locate contraband, explosives, missing people, and other things, in ways that are similar to how their ancestors hunted. Relatively little research has addressed how wolves and dogs use scent in communication, but both subspecies are observed scent marking, scent rubbing, and scent rolling. These behaviors likely play a role in social communication. Claims have been made that wild canids have more sensitive olfactory systems than dogs, but, although it is plausible that in the wild any lack of olfactory function would be selected against, direct evidence for differences between dogs and wild canids in olfaction is lacking.
The training of olfactory detection dogs involves several different basic behavioral principles. Classical or Pavlovian conditioning is involved when trainers pair a scent with an attractive consequence, like the opportunity to chase a ball. In Pavlovian conditioning, the novelty of the to-be-conditioned stimulus is important, and I shall report experiments we have carried out on this topic. Operant conditioning comes into play when a trainer shapes a specific desired target response that serves as the dog’s indication that it has found the target odor. In operant conditioning, the question of how and when reinforcers are delivered becomes of paramount importance. Context is very important too, and it is very difficult to maintain the desired target behavior in dogs that seldom detect targets—as must be the case for explosives detection dogs working outside war zones.

The behavioral and biological principles involved in the nose of the dog are well-established in common laboratory species like rats, but, notwithstanding how important detection dogs are to human safety, much less research has directly engaged with our canine “best friends.”
 

Pages

Subscribe to RSS - FédérationRecherche3C Fédération3C