06/10/2017 - LPC - Interspecific Behavioural Synchronization

Cette expérience montre d’une part que le maître agit comme un attracteur pour le chien, comme c’est le cas de la mère pour son bébé. Mais surtout, elle indique un processus commun entre les canidés et les humains, et qui est à l’œuvre entre eux : la synchronisation comportementale du chien sur l’humain, en l’occurrence son maitre, avec l’affiliation existante entre cette paire d’individus.

Ces résultats suggèrent qu’il y a une pression de sélection convergente sur les deux espèces, qui vivent dans le même environnement, qui coopèrent, expliquant ainsi l’existence de la synchronisation comportementale. Auprès des humains, les chiens ont donc évolué de telle manière à développer des compétences et processus sociaux s’apparentant à ceux des bébés vis-à-vis de leur mère, à l’instar de la communication référentielle chez le chien s’apparentant à celle du bébé de 1.5 ans.